Sélectionner une page
Les chantiers bénévoles à l’international

Les chantiers bénévoles à l’international

A la recherche d’une expérience associative hors du commun ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler des chantiers bénévoles. Contrairement aux idées reçues, ils ne permettent pas seulement la restauration d’un patrimoine bâti ou la construction de bâtiments. Ayant participé moi-même à un de ces programmes, j’ai choisi de témoigner de cette expérience des plus exotiques.

Un dépaysement total

Habituée à des actions bénévoles à l’échelle locale, c’est en juillet 2017 que je me suis décidée à sortir des sentiers battus. C’est en bouquinant que j’ai trouvé un article sur les chantiers d’été. Étudiante en licence de chinois cette année-là, j’ai fait le choix de participer à un chantier de bénévoles en Chine et plus particulièrement à Qingyan, ville du district de Huaxi à Guiyang dans la province du Guizhou. Il faut savoir que cette province, enclavée au sud dans une région montagneuse, est l’une des plus pauvres de Chine. Nous avions donc pour objectif la reconstruction et la remise en fonction d’un moulin à eau afin d’aider la population locale au développement de son agriculture.

L’acquisition de nouvelles compétences

Sachez que votre objectif principal restera toujours la restauration/rénovation d’un patrimoine. En revanche, en fonction des différents besoins et de votre appétence pour certains domaines, vous pourriez être amenés à intervenir sur différentes missions. Ce fut mon cas. En tant que seconde du chef de chantier, j’ai été amenée à apprendre la gestion mais aussi la planification des plannings des équipes. En plus d’apprendre le maniement d’outils et de techniques traditionnelles de charpenterie, j’ai pu bien évidemment développer mes compétences linguistiques au quotidien.

Des rencontres inattendues

Aussi, durant plus de 3 semaines, j’ai pu partager le quotidien des acteurs du mouvement et faire la rencontre de bon nombre d’individus. J’ai également eu l’opportunité de découvrir la région, réputée pour la présence de nombreux villages de minorités ethniques aux coutumes ancestrales et aux modes de vie traditionnels.

J’étais loin d’imaginer qu’à 8000 km de ma petite commune du Sud-Ouest, j’allais vivre une expérience incroyable faite de belles rencontres et de découvertes culturelles aussi surprenantes les unes que les autres. Indéniablement, ces chantiers permettent une ouverture sur le monde qu’on ne soupçonnerait pas.

Maurine L.

Solidarité : ces chiens qui sauvent des vies

Solidarité : ces chiens qui sauvent des vies

Connaissez-vous l’expression de ce cher Victor Hugo qui disait : « Le chien, c’est la vertu qui, ne pouvant se faire homme, s’est faite bête »  ?

Depuis la nuit des temps, le chien est le meilleur ami de l’homme. Chien fidèle, loyal, affectueux, patient, drôle, bout en train, on ne compte plus les qualités qui lui sont prêtées. Aujourd’hui nous en ajoutons une, ces chiens qui sauvent des vies.

Il est prouvé que les chiens agissent de façon altruiste, par pure solidarité envers leurs humains et les autres espèces animales. Aussi, nous vous proposons aujourd’hui de célébrer nos amis à quatre pattes. Voici quelques histoires incroyables survenues pendant ce mois de janvier 2022.

Un malamute au poil

Commençons par ce randonneur Croate qui aura démarré l’année par une aventure digne d’un chef d’œuvre de Danny Boyle.  Celui-ci est tombé dans un ravin lors d’une randonnée sur le Velebit avec son cousin. Il a alors vécu un véritable moment de complicité avec le malamute de ce dernier, également tombé dans le ravin. 130 mètres plus bas, alors que l’homme est blessé, le chien a alors naturellement réalisé son devoir de meilleur ami de l’Homme. Il s’est couché sur lui jusqu’à l’arrivée des secours. Ces derniers n’ont pu intervenir immédiatement, bien que l’alerte ait été donnée rapidement. En effet, le ravin se situe dans une partie difficilement accessible de la chaîne montagneuse. Notre héros, North, un malamute de huit mois, a réalisé l’exploit de tenir au chaud le randonneur durant 13 heures !

Un berger allemand intelligent

Laissez-nous à présent vous raconter l’histoire de Tinsley, une jeune berger allemand. Après cette histoire, vous ne douterez plus jamais de l’intelligence de nos boules de poils. Cette chienne a réussi à guider des policiers jusqu’au lieu de l’accident de voiture de son maître. Comment demandez-vous ? En perturbant le trafic d’une autoroute aux Etats-Unis. Après que les automobilistes ont fait intervenir les autorités, en signalant un animal errant, elle a mené ces dernières jusqu’à l’endroit souhaité. Ils ont rapidement compris que le berger allemand les guidait. Celle-ci ne se laissait pas approcher sans jamais s’enfuir. Une fois sur place, les autorités ont alors pu aider les passagers du véhicule sorti de la route.

Sansa, le malinois

Enfin, en France, peut-être avez-vous entendu parler de l’histoire de Sansa, le malinois. Dans la nuit du 10 au 11 janvier, un homme d’une cinquante d’années a disparu suite à la crue de la Garonne.  Dans le même temps, lors de sa promenade du soir, Jordan Marcy promène sa jeune chienne de sept mois. Il croise alors un homme qui attire son attention, sans pour autant s’arrêter. C’est en entendant un hélicoptère que le jeune homme a décidé de revenir sur ses pas pour s’assurer de la sécurité de l’homme précédemment croisé, sans succès. C’est alors sa chienne, qui au moment où ils faisaient demi-tour a alerté son maître en direction des eaux du fleuve. Après que son maître a remarqué la silhouette, le malinois a rejoint l’homme dans l’eau.  Ensemble, ils l’ont mis en lieu sûr avant de prévenir les gendarmes.

Après avoir pris connaissance des histoires de ces chiens qui sauvent des vies, on ne peut s’empêcher de citer Brigitte Bardot : « Les chiens et les chats sont des cœurs avec du poil autour ».  Et vous, êtes-vous plutôt team chien ? ou team chat ? Pensez-vous que le chien soit le meilleur ami de l’homme ?

Wuilfid H.

Octobre Rose et Résilience Entrepreneuriale

Octobre Rose et Résilience Entrepreneuriale

Comme chaque année, le mois d’octobre met à l’honneur les initiatives permettant de lutter contre le cancer du sein. De nombreux évènements se déroulent partout en France pour réaliser des campagnes de prévention et récolter des fonds dédiés à la Recherche.

Octobre Rose est un message d’amour et de soutien pour toutes les femmes faisant face à cette épreuve. Nous vous proposons de découvrir l’association Dégom’crab de Séverine Martin, exemple de résilience entrepreneuriale.

Qu’est-ce que la Résilience Entrepreneuriale ?

Marie-José Bernard, philosophe, docteure en sciences de gestion et professeure de management à l’EM Lyon, a consacré sa thèse à la question de la résilience entrepreneuriale.

Elle l’a défini ainsi : «  c’est l’art de transformer les blessures traumatiques en une opportunité de création de sens, de valeur à la fois symbolique, économique et sociale pour d’autres que soi-même, par le choix de l’acte d’entreprendre ».

Octobre Rose : l’expérience de Séverine Martin

L’histoire de Séverine Martin est un bel exemple de résilience entrepreneuriale.

Fin 2016, elle découvre qu’elle est touchée par le cancer du sein. Elle est alors assistante sociale depuis 10 ans au sein d’un hôpital psychiatrique. Elle décide, un an plus tard, de donner un sens nouveau à sa vie et créer Dégom’crab. Cette association a pour but d’accompagner les femmes traversant la même épreuve et de les aider à se reconstruire et se réinventer après la maladie.

Dégom’crab : une Association, des Actions

L’association est à l’origine du Salon des K Fighteuses. C’est un événement qui permet de se retrouver, d’échanger et de partager de l’information autour du cancer du sein. Mais c’est également l’occasion de mettre en lumière les témoignages de femmes ayant rebondi après l’épreuve. Le Salon des K Fighteuses a d’ailleurs été récompensé au Festival Communication Santé de Deauville en janvier 2019.

Autre action lancée en 2020 par Dégom’crab : l’Appel à projet « Oser la résilience ». L’idée est de soutenir l’initiative entrepreneuriale d’une femme touchée par le cancer. La lauréate bénéficie d’un accompagnement personnalisé d’un an d’aide à la réalisation de son projet, d’un soutien financier et d’une visibilité médiatique.

Enfin, Dégom’crab propose aussi sur leur site web le Blog Kollaboratif. Il permet à chaque femme de pourvoir partager son expérience et de se sentir soutenue par une communauté.

De plus, les manifestations menées par l’association ont permis, à ce jour, de reverser 6000 euros au Centre Léon Bérard de Lyon pour la recherche contre le cancer.

 

Dégom’crab nous montre que dans tout événement de la vie, aussi douloureux qu’il puisse être, se trouve une pépite. Avez-vous déjà fait d’une épreuve un trésor ?

Partagez nous vos expériences, nous serons heureux de diffuser vos témoignages.

 

Audrey S.

 

Sources

La colocation : c’est aussi pour les seniors !

La colocation : c’est aussi pour les seniors !

La colocation, souvent connue pour les plus jeunes et notamment les étudiants, fait maintenant des  émules chez les plus âgés d’entre nous. En campagne comme en ville des associations et des sociétés privées éclosent pour proposer aux seniors un nouveau type d’habitat partagé.

(suite…)

Pratiquez le tourisme Solidaire en France !

Pratiquez le tourisme Solidaire en France !

Découvrir la France autrement, c’est possible, grâce au tourisme solidaire, une nouvelle forme de voyage responsable. Aussi appelés congés solidaires, les séjours utiles sont de plus en plus prisés par les Français. Vous avez envie de vivre une autre expérience que lézarder au soleil ? Vous aimeriez vivre des moments forts et engagés pendant vos vacances ? Alors vous êtes au bon endroit.

(suite…)